Vous êtes ici : Accueil > Compétences > Parler > 39 conseils pour améliorer vos relations avec les autres

Les rubriques
Derniers commentaires
    • Jorge: La flexibilité c’est vraiment le truc! Je souvent la exercite trop!
    • MARION: En fait, c’est une technique… pour avoir toujours raison. On n’avance pas, là.
    • ANANOU Félicité: J’aime bien vos articles. Ils sont d’une aide importante. Merci.
    • Delahaye: Bonjour, Un sujet très intéressant sur lequel on pourrait débattre ! 🙂 Pour ma part j’ai des grosses...
    • Martyknight: Super utile surtout pour des sujets de rédaction en français
    • Aurélien: Merci de nous faire part de vos arguments, et de faire partie du web 😉
    • Wendy: Bonjour, sa va faire 1 moi que je déprime suite a un déménagement et le fait d’avoir repris les études...
    • madjid: Merci énormément 🙂 c’est a partir de la que en constate la puissance de la pensé positif
  • Citation du jour

    " Chaque fois que vous voyez une entreprise qui réussit, dites-vous que c'est parce qu'un jour quelqu'un a pris une décision courageuse. "

    Peter Drucker

    Inscrivez-vous

    et vous recevrez gratuitement cet ebook contenant plus de 60 pages de conseils pratiques pour mieux profiter de la vie.

    Recueil des articles 2009

    39 conseils pour améliorer vos relations avec les autres

    Relations avec les autres

    Relations avec les autres

    L’amitié n’est pas gratuite, elle se mérite!

    Voici un texte sur le thème de l’amitié et des relations interpersonnelles. Il est extrait d’une série intitulée: « Les 157 Secrets de L’Attitude Mentale Positive »

    C’est une liste de 39 conseils pratiques, simples et faciles à appliquer dans la vie courante. À utiliser sans modération!

    1. Encouragez les autres à parler d’eux-mêmes.

    2. Parlez des sujets qui intéressent le plus vos interlocuteurs.
    3. Parlez aux gens d’eux-mêmes et reconnaissez leur importance.
    4. Respectez le jugement des autres et évitez les conflits.
    5. Ne dites jamais à quiconque qu’il a tort : nous avons tous tendance à rationaliser la croyance que nous avons indubitablement raison.
    6. Faites votre propre critique avant que d’autres aient l’occasion de vous critiquer: si vous avez tort, admettez-le!
    7. Avancez doucement, vous irez plus loin.
    8. Nous devrions tous permettre à nos amis de sentir qu’ils nous ont surpassé à un moment ou à un autre.
    9. Laissez parler les autres plus que vous.
    10. Découvrez pourquoi les autres pensent de cette façon; considérez les choses de leur point de vue.
    11. Témoignez de la compassion aux autres (on en a tous grand besoin)
    12. Traitez les gens avec respect, dignité, honnêteté et un intérêt sincère;

      en général, ils vous renverront les mêmes sentiments.

    13. Mettez les autres au défi de mieux faire, ne les forcez jamais.
    14. Attirez l’attention sur les erreurs des autres de manière indirecte (n’allez pas le crier sur les toits)
    15. Faites en sorte que les difficultés semblent faciles à surmonter.
    16. Complimentez les plus petits progrès et stimulez les trésors cachés dans les individus.
    17. Soyez amical.
    18. Efforcez-vous à sourire ! (vous y arriverez).
    19. Remarquez les qualités des autres.
    20. Faites en sorte que les autres souhaitent suivre vos suggestions.
    21. Respectez toujours le temps des autres.
    22. Témoignez de l’intérêt à chaque personne que vous rencontrez.
    23. Rappelez-vous toujours que les bonnes manières sont faites de menus sacrifices.
    24. Souvenez-vous des noms:

      Le nom d’une personne est ce qu’il y a de plus doux à ses oreilles.

      Utilisez les principes I.R.O. pour vous aider à retenir le nom d’une personne :

      I-MPRESSION : Comment est-elle? Ce qu’elle fait?

      R-EPETITION : Répétez 5 fois son nom.

      O-CCUPATION . Qu’est-ce qu’elle fait?

    25. Répétez trois (3) fois ceci : « Agis avec enthousiasme et tu seras enthousiaste »- ça marche.
    26. Travaillez sur votre propre amélioration d’abord, souciez-vous de celle des autres après.
    27. Essayez d’offrir un peu de sympathie, de tolérance et de douceur, vous obtiendrez de bien meilleurs résultats qu’en étant impatient.
    28. Apprenez à faire la différence entre l’appréciation et la flatterie : l’une vient du cœur, l’autre du bout des lèvres.
    29. Acceptez le fait que chaque individu vous est supérieur d’une façon ou d’une autre, et tirez la leçon de ce principe.
    30. Quand elle n’est pas engagée dans la recherche d’une solution à un problème particulier, la majorité des hommes pense, 95% du temps, à soi-même. Si l’on pouvait réduire ce temps à 50%, les résultats seraient impressionnants.
    31. Pourquoi les gens s’intéresseraient-ils à vous et à moi, si nous ne nous intéressons pas d’abord à eux?
    32. Nous sommes tous préoccupés par ce que nous désirons; soyez un peu différent : intéressez-vous aux besoins et aux désirs de l’autre : essayez de comprendre son point de vue et de voir les choses de sa perspective autant que de la votre. Occupez-vous des autres et non seulement de vous.
    33. Essayez d’agir sans arrières-pensées.

    34. Si nous faisons les choses qui exigent du temps, de l’énergie, de la générosité et de la réflexion, nous nous ferons beaucoup d’amis.
    35. La capacité d’écouter est la plus rare des qualités (écoutez et apprenez).
    36. Ceci est un vieil adage: « agis avec les autres comme tu aimerais qu’ils agissent avec toi », nous savons tous qui l’a dit.
    37. Agis avec les autres comme ils aimeraient que tu agisses avec eux.
    38. Usez, dans vos rapports avec les autres, de petites phrases comme:

      «Je suis désolé de vous déranger »,

      « Auriez-vous l’amabilité… ? »,

      « Pourriez-vous, s’il vous plaît… ? »,

      « Merci »,

      ce sont les marques d’une bonne éducation.

    39. Si c’est possible, soyez plus sage que les autres, mais sans le leur dire.

    ©Dan Auito, 2004 et ©www.club-positif.com, 2005 pour la traduction française. Publié avec l’autorisation du Club-Positif.

    10 réponses à “39 conseils pour améliorer vos relations avec les autres”

    • Denis Ken says:

      En remerciement de nos échanges, je me permets cette petite attention, sous la forme de ces extraits de quelques livres que j’ai traversés sur le chemin vers… soi. (Quelques clefs pour, peut-être, tout simplement, vivre mieux avec soi et les autres).

      Sur la connaissance de soi :
      « Chaque être doit gagner sa liberté. Le combat que chacun est amené à livrer se déroule loin des champs de bataille, il se passe à l’intérieur. C’est une lutte pour libérer le meilleur de soi. »

      (Guy Corneau – Le meilleur de soi).

      = = =

      « Une situation peut nous sembler bloquée, nous faire souffrir, nous empêcher d’avancer, mais il suffit de décentrer son regard, de prendre du champ pour cesser de s’identifier à la souffrance, alors elle peut devenir levier de changement. »

      (Vanessa Mielczareck – Le guide de la personne heureuse -)

      = = =

      « J’ai pris conscience qu’en ignorant mes propres besoins depuis longtemps je me faisais violence et que j’avais tendance à reporter la violence sur la tête des autres. J’ai accepté que j’ai des besoins, que je peux les écouter, les différencier, établir entre eux des priorités et en prendre soin moi-même plutôt que de me plaindre du fait que personne ne s’en occupe. Toute l’énergie que je consacrais auparavant à me plaindre, à me révolter, à être nostalgique, je l’ai ainsi petit à petit rassemblée, recentrée pour la mettre au service de la transformation intérieure, de la création et de la relation. J’ai également pris conscience et accepté que l’autre a lui aussi des besoins, et que je ne suis pas forcément la seule personne compétente et disponible pour les satisfaire. »

      (Thomas d’Ansembourg – Cessez d’être gentils soyez vrai ! »

      = = =

      « … Et si je l’écoutais avec une particulière attention, c’est qu’elle semblait vouloir délivrer un message important : elle me parlait d’une flamme, mais pas comme toutes les flammes, une flamme à la fois toute petite et fragile et qui, bien qu’exposée à tous les vents, ne s’éteindrait jamais, n’arrêterait pas de danser, pour apporter de la chaleur, de la lumière et de la joie à tous ceux qui l’approcheraient. Elle voulait qu’on la regarde comme on regarde un feu de cheminée, un feu destiné non pas à consumer mais à illuminer. Au fond de l’âtre, au fond de l’âme. »

      (François Garagnon – Jade et les sacrés mystères de la vie).

      = = =

      « La plupart des êtres sont assoupis et l’ignorent. Ils sont nés endormis. Ils vivent dans leur sommeil ; ils se marient dans leur sommeil ; ils conçoivent leur progéniture dans leur sommeil ; et ils meurent sans même se rendre compte qu’ils ont passé leur vie endormis. Ils ne saisissent jamais le charme et la beauté de cette aventure que nous appelons l’existence. »

      (Anthony de Mello – Quand la conscience s’éveille).

      = = =

      Sur la dynamique de groupe :
      « … les membres doivent clairement vivre leur équipe à la fois comme un véhicule de performance exceptionnel et comme un creuset de développement individuel et collectif. »

      (Alain Cardon – Coaching d’équipe)

      = = =

      « L’approche systémique d’aujourd’hui (dite de troisième génération) pourrait se définir comme une méthodologie de l’action centrée sur des problèmes ouverts et interdépendants au sein des systèmes sociaux… (elle) contribue à la construction d’un cadre de référence centré sur les objectifs à atteindre. … Elle exige des pilotes du changement capables de jouer sur plusieurs registres à des moments différents – l’équipe doit donc être pluridisciplinaire et représentative de l’ensemble du système. »

      (Sylviane Cannio / Viviane Launer – Cas de coaching commentés)

      Sur l’influence des autres sur notre propre chemin :
      « A votre avis, vais-je aider quelqu’un ? Oh non, n’y comptez pas…. Vous êtes responsable de ce que vous êtes, cela ne fait aucun doute… comment pouvez-vous croire que les autres vous aident ou vous soutiennent ?… »

      (Anthony de Mello – Quand la conscience s’éveille).

      = = =

      « Les plus grands psychologues vous diront que les gens ne désirent pas vraiment être guéris. Ils ne veulent qu’un soulagement passager. Le processus de guérison est trop douloureux.

      C’est vrai que le réveil est pénible. On est si bien dans son lit. C’est agaçant de se faire réveiller… J’espère que je vais être aussi sage (que les sages) et ne faire aucune tentative pour vous réveiller si vous êtes endormis. Cela ne me regarde vraiment pas, même si je vous dis parfois : « réveillez-vous !» Mon but est de faire mon travail en restant en accord avec mes convictions… comme disent les Arabes : « La pluie est toujours de même nature, et pourtant elle fait pousser aussi bien les épines dans les marais que les fleurs dans les jardins ». »

      (Anthony de Mello – Quand la conscience s’éveille)

      … De l’éternelle jeunesse d’un troubadour de 82 ans :
      « … Curieusement, un certain Blaise Pascal a écrit sur la puissance de l’imagination, et c’est de son discours dont se servait Emile Coué pour convaincre ses pairs. Dans un texte sur le vertige et la volonté, Pascal dit en substance que chacun d’entre nous est capable de marcher sur une planche de dix mètres de long et de vingt-cinq centimètres de large si celle-ci est posée à dix centimètres du sol. Supposons maintenant que la même planche soit placée entre deux tours d’une cathédrale : peu de personnes seront prêtes à s’élancer !… dans le second cas, notre imagination nous fait envisager la chute et… la provoque !…

      – Quand il y a lutte entre l’imagination et la volonté, c’est toujours l’imagination qui l’emporte sans aucune exception.

      – Lorsque la volonté et l’imagination sont en accord, elles font plus que s’ajouter, elles se multiplient.

      – L’imagination peut être guidée. »

      « … mais surtout ce qui me plait dans un repas, c’est me trouver avec ceux que j’affectionne…. Ainsi la joie de me retrouver en bonne compagnie me permet d’assimiler mieux ma nourriture et, par là même, de ne pas prendre du poids. Ce n’est pas si bête puisque certains médecins en parlent… ».

      « … un dernier « truc ». A vrai dire, c’est bien plus qu’une recette, puisque cette approche est utilisée par la planète entière : laissez-vous absorber dans la tâche que vous êtes en train d’accomplir. Effectivement, plus vous serez présents à ce que vous faîtes, plus vous aurez de plaisir et pourrez en tirer de la fierté et de l’énergie. »

      (Hugues Aufray – La jeunesse n’a pas d’âge)

      … Et pourquoi ne pas vous faire, entre autres, ce savoureux cadeau :
      Lisez ce petit livre si rafraichissant pour le cœur : « Jade et les sacrés mystères de la vie »

      Cordialement,
      Denis

    • Pas sociable says:

      Bonjour Rémi,

      C’est tout ce que j’aimerais appliquer au quotidien et que m’est tellement difficile 🙁 je commence bien et puis quand je suis de mauvaise humeur il faut que je détruise tout avec des paroles qui blèsent l’autre…

      Merci pour tous ces bons conseils

    • Jérôme says:

      Merci pour ces précieux conseils. Je m’efforce à écouter deux fois plus que je ne parle (c’est peut être pour cela que nous avons deux oreilles et une seule bouche après tout 😉 ).

    • Sarah says:

      Merci pour ces excellents conseils qui sonnent justes et que Dale Carnegie lui-même aurait approuvé.

      La relation aux autres offre des opportunités de développement personnel tellement incomparables !

      Mais comme disait la baronne de KRUDENER : « Tout le monde veut un ami mais personne ne s’occupe d’en être un. » 🙂

    • Patrick says:

      Je commence à vraiment positiver ma vie! Mille merci pour les conseils! 🙂

    • Antoine says:

      La sociabilité c’est tout un art !

      Je viens de découvrir ce blog et les articles que l’on y trouve sont comme je les aime : Synthétiques et droits à l’essentiel.

      Bonne continuation à vous Rémy. 😉

    • Merci pour ces excellents conseils qui sonnent justes et que Dale Carnegie lui-même aurait approuvé.

      La relation aux autres offre des opportunités de développement personnel tellement incomparables !

      Mais comme disait la baronne de KRUDENER : « Tout le monde veut un ami mais personne ne s’occupe d’en être un. » 🙂

    • kamal says:

      Merci pour les conseils, un bon article bien soigné, en effet une relation d’amitié il faut l’entretenir tout le temps avec des bons gestes et des bonne paroles, et les amies les plus important ce sont les membres de nos familles.

    • Mounéissa says:

      Merci Rémi.
      Cet article me permet de prendre du récul et de bien penser. Penser à toutes mes relations. Disons faire le bilan de mes rapports avec les autres. L’amitié sincère meilleure que la fraternité. On choisit ses Amis mais pas ses frères et soeurs. Donc l’amitié pour moi, est une relation désirée. Son entretien est fondamental. Une vraie amitié résiste à tout. Encore merci pour ce travail formidable que tu fais pour nous.

    Laisser un commentaire