Vous êtes ici : Accueil > Compétences > Gestion du Temps > 8 conseils pour réduire le stress au quotidien

Les rubriques
Derniers commentaires
    • Jorge: La flexibilité c’est vraiment le truc! Je souvent la exercite trop!
    • MARION: En fait, c’est une technique… pour avoir toujours raison. On n’avance pas, là.
    • ANANOU Félicité: J’aime bien vos articles. Ils sont d’une aide importante. Merci.
    • Delahaye: Bonjour, Un sujet très intéressant sur lequel on pourrait débattre ! 🙂 Pour ma part j’ai des grosses...
    • Martyknight: Super utile surtout pour des sujets de rédaction en français
    • Aurélien: Merci de nous faire part de vos arguments, et de faire partie du web 😉
    • Wendy: Bonjour, sa va faire 1 moi que je déprime suite a un déménagement et le fait d’avoir repris les études...
    • madjid: Merci énormément 🙂 c’est a partir de la que en constate la puissance de la pensé positif
  • Citation du jour

    " Le plus haut degré de la sagesse humaine est de savoir plier son caractère aux circonstances et se faire un intérieur calme en dépit des orages extérieurs. "

    Daniel Defoe (1660-1731) - écrivain britannique

    Inscrivez-vous

    et vous recevrez gratuitement cet ebook contenant plus de 60 pages de conseils pratiques pour mieux profiter de la vie.

    Recueil des articles 2009

    8 conseils pour réduire le stress au quotidien

    Réduire le stress

    Réduire le stress

    Vouloir réduire le stress qui nous assaille chaque jour est un objectif tout à fait légitime.

    Limiter la pression permet de gagner en efficacité dans l’exécution des taches à réaliser mais aussi, et surtout, en qualité de vie: santé et bien-être en général.

    C’est à chacun d’entre nous de s’adapter aux circonstances de sa propre vie et de choisir les comportements qui permettent de réduire le stress quotidien.

    Tout d’abord réduire le stress au niveau de ses activités

    Notre vie doit être la plus équilibrée possible. Aucune activité de devrait nous accaparer au point de nous empêcher d’en réaliser d’autres tout aussi importantes. Pour cela il faut se poser des questions et faire des choix.

    1 – Établir des priorités.

    Commencez par analyser les activités que vous réalisez au cours d’une semaine. Quelles sont celles qui sont en relation avec votre travail? Avec votre famille ou vos amis? Avec vos propres envies?

    Réfléchissez à celles qui vous plaisent et à celles qui vous embêtent, si vous ne voulez pas en faire de trop, si vous les avez choisies ou on vous les a imposées, si c’est vraiment nécessaire de les réaliser et comment vous pouvez établir des priorités afin de les réaliser de façon plus relax, plus tranquille.

    Essayez de ne pas être trop exigent avec les activités qui ne vous plaisent pas et efforcez-vous de les voir sous un autre angle: pas celui de la contrainte mais celui de la nécessité. Si quelque chose doit être fait alors faites le avec entrain, ce sera plus facile et moins nocif pour le moral.

    C’est aussi à ce niveau qu’il faut être capable d’accepter ou de refuser les taches qui vous « tombent dessus »: savoir dire non ou déléguer.

    2 – Faire une liste.

    Faire une liste des taches en attente aide à réduire le stress de façon très importante.

    Lorsque vous écrivez les choses à faire, elles sortent automatiquement de votre esprit. Cela vous permet de dormir mieux parce que vous ne craignez plus de les oublier.

    En l’absence de possibilité d’écrire, je n’hésite pas à m’envoyer par email, depuis mon téléphone par exemple, toute idée intéressante qui me passe par la tête et j’oublie. Plus tard, quand je lis le courrier sur mon ordinateur je peux alors décider de la suite à donner.

    3 – Organisez-vous.

    Efforcez-vous de ranger les choses toujours de la même façon afin de les retrouver facilement. Ça vous évitera de perdre du temps et de vous traiter de tous les noms d’oiseau…

    Planifiez votre activité.

    Tirez profit de la technologie. Les téléphones modernes et autres tablettes permettent d’organiser vos rendez-vous et vos taches. Notez-y aussi les informations dont vous avez régulièrement besoin. Attention cependant avec celles qui sont sensibles comme les codes de carte de crédit. L’idéal est d’avoir un accès protégé par mot de passe ou un système de codification personnel. Il existe de nombreux logiciels pour cette fonction.

    4 – Apprendre à déléguer.

    Ne vous croyez pas irremplaçable et meilleur(e) que tous les autres, et déléguez chaque fois que c’est possible. Par contre n’oubliez de suivre.

    Penser à soi pour réduire le stress

    Vous devez comprendre que c’est vous qui créez votre stress, pas les autres! C’est votre façon de réagir aux circonstances, aux situations particulières, aux autres qui est à l’origine de vos tensions intérieures.

    Si l’origine est en vous, la solution également!

    5 – Réservez vous un espace rien que pour vous.

    Trouvez du temps pour faire des choses qui vous plaisent (activité physique, lecture, voyager) parce que cela vous donnera de l’énergie pour être plus efficace.

    Bloquez quelques moments dans la journée pour vous retrouver avec vous-même. Respirez calmement et profondément. Écoutez de la musique relaxante. Apprenez à lâcher prise.

    6 – Si vous ne vous sentez pas bien, dites-le!

    Vous vous sentez fatigué(e) ou de mauvaise humeur, il vaut mieux prévenir votre famille, vos collègues ou amis, pour qu’ils comprennent vos réactions.

    Cela vous libèrera et peut-être recevrez vous de l’aide de votre entourage pour vous en sortir plus facilement.

    Vous pouvez même pleurer si vous en avez envie… Des études démontrent que pleurer permet de se libérer de la douleur et de réduire le stress. Bien sûr, si vous le préférez, faites-le en cachette.

    Autres moyens de réduire le stress

    Voici deux moyens supplémentaires pour rester zen.

    7 – Les bienfaits de l’activité physique

    Il est aujourd’hui démontré que l’activité physique aide les adultes à réduire le stress et les tensions passagères.

    En voici deux explications scientifiques :

    – un exercice soutenu réduit les niveaux de cortisol. C’est une hormone secrétée par le cerveau (hypophyse) pour faire face à des situations de tension psychique ponctuelle. Lorsque la situation se prolonge son effet devient néfaste pour les cellules nerveuses. L’activité physique agit donc comme un neuroprotecteur naturel.

    – l’exercice physique provoque l’augmentation des précurseurs de la sérotonine qui se trouve en particulier dans les régions du cerveau en relation avec les émotions. Dans les dépressions, les niveaux de sérotonine sont bas et doivent être compensés par des médicaments.

    Si l’activité physique peut remplacer naturellement certains médicaments, il ne faut pas oublier que les résultats immédiats dépendent de nombreux facteurs et en particulier du niveau de stress. Bien entendu un état dépressif prolongé ne pourra pas être soigné par la seule activité physique.

    8 – Des aliments à privilégier pour se calmer les nerfs

    J’ai trouvé cette information sur le site de Julie Coderre: La fouine cuisine

    • Les noix – elles sont bourrées de magnésium qui aiderait à maintenir le niveau de cortisol à un niveau bas. Mais attention : les noix sont grasses, donc à manger avec modération pour ne pas prendre quelques kilos et … stresser!
    • Le brocoli contient de l’acide folique, qui contribue à réduire le stress.
    • Les grains entiers contiennent des glucides complexes qui augmentent le niveau de sérotonine dans le cerveau, ce qui donne un bon coup de pouce à notre humeur et nous aide à nous relaxer.
    • Le saumon contient des acides gras oméga-3 qui contribuent au bon fonctionnement du cerveau.
    • Le chocolat noir : le meilleur des remèdes contre le stress! Il contient plus de 300 composantes, dont l’anandamide, une hormone qui reproduit les effets de la marijuana sur le cerveau, et la théobromine, un stimulant très doux. Le chocolat doit contenir au moins 70 % de cacao pour fournir tous ces bienfaits. Comme pour les noix, attention à la ligne!
    • Le lait contient du tryptophane, qui, une fois absorbé par le corps, se transforme en sérotonine.
    • Le thé noir : une étude de la University College London a démontré qu’à la suite d’un évènement stressant, boire du thé noir quatre fois par jour pendant six semaines avait réduit le niveau de cortisol chez les participants.
    • Le thé vert : il est bourré de théanine qui aurait un effet relaxant sur le cerveau.

    Et vous, comment faites-vous pour réduire le stress et rester zen toute la journée?

    9 réponses à “8 conseils pour réduire le stress au quotidien”

    • salma says:

      Tout d’abord merci pour cet article qui m’a bien relaxé après une journée sous-pression
      Et concernant ce qui réduit mon STRESS est : regarder les films – écouter la musique calme et relaxante – manger mes plats préférés!!
      J’ai bien aimé votre site

    • ily a des noumeres facons pour diminuer ie stress. D apres moi une facon particuliaire, pour se calmer et augmenter trancilite prier et parler avec le Dieu pendent la journe 5 fois par jour. si on peut avoir une relation profondement sprituel avec le Dieu ,c est tres eficase pour avoir la meiure vie .je suis mousoulman.

    • Debo says:

      Moi je me défoule beaucoup dans le sport 🙂

    • François says:

      Gérer le stress devient de plus en plus difficile dans un monde de plus en plus oppressant, en mal d’optimisme. Décrochons tous !

    • Petit says:

      Bonjour, merci pour cet article très intéressant et également bien utile.

    • JOSEP dit says:

      Bonsoir
      Je suis complètement d’accord,nous vivons dans une
      société qu’elle comporter tout classe du maladie,
      anxiété,problème avec la famille ,le travail et les amis.
      Cet article est très intéressant pour tout le conseils
      que vous donnez.
      Merci

    • Pierre says:

      Nous vivons en effet dans un monde où nous devenons quasi tous des proies faciles du stress. Un article de ce genre est toujours nécessaire pour aider à s’organinser et se centrer sur soi. Rappeler que la plupart du temps nous sommes nous-mêmes les auteurs de notre stress me fait sourire parce que c’est juste. En effet le recours facile à des causes extérieures nous tente très souvent. La politique de l’autruche est bien la pire solution pour se tirer d’affaire. Merci encore pour cet article clair et concis.

    • Paul Newman says:

      Bonjour
      Très généreux conseils que j’ai fort appréciés je suis toujours anxieux d’avoir de vos nouvelles. Continuez votre beau travail

    Laisser un commentaire