- Objectif-Gagner.Com - https://www.objectif-gagner.com -

Avez-vous envie de changer de vie?

Changer de vie

« Vous arrive-t-il d’avoir envie de changer de vie? »

Que répondez-vous à cette question?

Oui, souvent?  Oui, parfois?  Non?

Faites-vous partie des 23% des sondés qui ont répondu Oui, souvent ou des 56% qui ont répondu Oui, parfois? dans ce sondage Opinionway publié en 2009.

78% des sondés répondent oui.

Impressionnant, n’est-ce pas?  Ça mérite bien une petite réflexion sur cette envie de changer de vie qui nous anime.

Changer de vie, à chacun ses désirs


« Si vous changiez de vie, qu’aimeriez-vous faire? »

Voici la liste des désirs liés au changement de vie, exprimés dans le même sondage:

Avez-vous retrouvé votre propre désir dans cette liste?

En fait il semble que tout le monde rêve de changer, au moins une fois, au cours de sa vie:

Changer de vie peut donc être quelque chose de drastique comme « Aller vivre ailleurs » ou apparemment plus simple comme vouloir se rajeunir. Dans le premier cas il y a un abandon total de la situation actuelle dans le deuxième ce n’est pas une remise en cause mais une amélioration à apporter à notre vie.

Mais au fait combien de personnes parviennent vraiment à changer de vie?

Cette fois je n’ai pas de statistiques précises. Mais vous serez sûrement d’accord avec moi que la réponse est …  très peu!

Et pourquoi? Là non plus la réponse n’est pas très compliquée. Parce que changer de vie impose de passer du rêve à l’action. Et ça c’est pas facile!

Oui, changer de vie est difficile. Beaucoup de personnes restent au niveau des rêves sans jamais rien entreprendre pour les atteindre.

Vouloir changer de vie c’est entrer en guerre contre soi-même pour tenter de satisfaire certains désirs au détriment d’autres.

Pour les sociologues, changer de vie provoque en nous un conflit lié à 2 types de désirs qui nous assaillent: les désirs immédiats et les désirs à long terme.

Les désirs immédiats sont ceux qui amènent un résultat rapidement et généralement avec très peu d’effort à fournir: le coût du changement est faible.

Les désirs à long terme réclament quant à eux de la patience, une attente du résultat et surtout un effort prolongé.

La balance penche donc naturellement pour le court terme au détriment du long terme. Sauf pour ceux qui sont capables de se motiver suffisamment pour payer le coût nécessaire à l’atteinte de leurs désirs.

Un exemple bien connu: je souhaite épargner pour m’acheter une maison dans quelques années mais je craque en achetant le dernier objet high tech qui vient juste de sortir, ce qui remet en cause tout mon plan d’épargne et donc mon but.

Il existe des milliers de raisons pour ne pas réussir son changement: la faiblesse de la volonté, la peur d’affronter ses rêves, la peur de l’échec … ou  de la réussite.

Le perfectionnisme est aussi un autre frein au changement. Par exemple en se fixant des objectifs trop élevés, irréalistes on se condamne à l’échec.

Finalement, pourquoi  voulons-nous changer de vie?

La réponse qui me vient à l’esprit est bien sûr parce que notre vie actuelle n’est pas (ou n’est plus) satisfaisante. C’est à dire que nous constatons que nous ne sommes pas heureux, que nous ne nous sentons pas bien dans notre peau.

Si le malaise ressenti est très profond, si nous avons le sentiment de perdre le contrôle de la situation, notre désir de changement sera probablement plus systématique: partir, fuir! Abandonner la vie actuelle et repartir depuis zéro. Ailleurs! Le changement est ressenti comme une nécessité impérieuse, une obligation, avec une pression permanente. Il faut tout changer ou ça va « mal finir ».

S’il s’agit plutôt d’une sensation plus légère, d’un besoin de faire mieux alors le changement sera plus orienté sur une amélioration à apporter à notre vie actuelle. Cela consistera peut-être à changer des mauvaises habitudes en de nouvelles qui nous permettront d’atteindre un but, un rêve. À améliorer nos compétences pour améliorer notre situation sociale ou économique. Cette fois c’est plus du domaine du choix et de la volonté.

Personnellement lorsque j’ai décidé de quitter la France pour aller en Equateur c’est tout simplement parce que je me sentais englué par la routine, un train-train qui manquait de piment. Bien que n’ayant pas encore 30 ans, je me sentais déjà blasé. En fait j’étais en mal d’aventure et quand l’occasion est passée, je l’ai saisie au vol si j’ose dire… et je ne l’ai jamais regretté.

Alors si vous voulez vraiment changer de vie, faites-le, c’est mon conseil.

Passez outre tous les freins intérieurs (les préjugés qui vous viennent à l’esprit) et tous les freins extérieurs (l’avis des gens qui ne comprennent pas votre besoin), oubliez  toutes les peurs injustifiées. Je vous promets que vous non plus vous ne regretterez pas de changer de vie.