Vous êtes ici : Accueil > Compétences > Décider > Comment améliorer sa force de volonté

Les rubriques
Derniers commentaires
    • Chibrus Octavus: FAUX !
    • Dianne: Après vos commentaires je trouve que pas mal de personnes ont le même problème que moi je vais rester skochée...
    • Katarina: Bonjour, Moi qui ai ce travers (mes parents ne m’écoutaient pas, me donnaient souvent tort) de...
    • Susie Q: Enfin un optimiste en voie de réintégration , lol …bravo
    • Susie Q: Mais non …. un Clown n’est pas triste , il est Chef d’orchestre de la Vie et c’est...
    • Michel Hébert: Je tiens à vous remerciez, ceux et celles qui écrive pour nous montrer que sortir de notre coquille ne...
    • Kelly: Cet article date… Mais je suis tombée dessus et je le trouve intéressant. Chez moi c’est mon...
    • Marcus: Je aimé vraiment cet article court mais très motivant.merci Rémi tu m’as vraiment aider
  • Citation du jour

    " Les maîtres ouvrent la porte, mais tu dois entrer par toi-même. "

    Proverbe chinois

    Inscrivez-vous

    et vous recevrez gratuitement cet ebook contenant plus de 60 pages de conseils pratiques pour mieux profiter de la vie.

    Recueil des articles 2009

    Comment améliorer sa force de volonté

    Développer sa force de volonté

    La force de volonté à l'épreuve

    Améliorer sa force de volonté est la suite de l’article précédent intitulé  Comprendre ce qu’est la volonté.

    Comme promis nous verrons quels sont les ennemis les plus communs de la volonté puis les caractéristiques de la « bonne volonté », celle qui vous intéresse.

    Enfin je vous livrerai quelques conseils pour développer votre force de volonté.

    Trois ennemis de la volonté


    Si nous réfléchissons trop ou nous laissons mener par nos impulsions, nous annulons la force de la volonté. Voici trois conduites dans lesquelles vous ne devriez pas tomber.

    Poursuivre des buts imposés.

    C’est le cas des personnes qui poursuivent des études pour maintenir une tradition familiale (enseignant, médecin, avocat, etc.) pour faire plaisir à leurs parents par exemple. Généralement ils rencontrent de grandes difficultés malgré leurs efforts et leur obstination. Et c’est la frustration, le doute et le découragement qui apparaissent.

    Si, pour vous, prendre une décision signifie un processus de réflexion épuisant, attention! Votre volonté est peut-être trop conditionnée par vos pensées et poursuit des objectifs qui ne correspondent pas à vos désirs profonds mais plutôt à des modèles que vous vous imposez.

    La volonté, épuisée par le doute et les efforts, poussée par l’entêtement, amène souvent à prendre des décisions erronées.

    Les symptômes qui vous avertissent que votre volonté prend le chemin qui conduit à l’épuisement de votre énergie physique et mentale sont :

    • La fatigue, l’oppression et l’angoisse.
    • L’ennui.
    • Les frustrations récurrentes.
    • Les conflits intérieurs

    Être esclave de ses impulsions.

    La volonté qui se base sur les instincts est comme un torrent : elle déborde toute tentative de contrôle et engloutit tous les désirs.

    Ceux qui agissent ainsi ont l’habitude de dire : « C’est plus fort que moi, je ne peux l’éviter. ». Ils se laissent emporter par des tentations irrésistibles et des dépendances affectives.

    Les symptômes de ce type de conduite sont :

    • Le manque de satisfaction.
    • La sensation de vide.
    • La répétition des erreurs.

    Ce sont les signes que nous agissons sans nous rendre compte que ce que nous faisons ne nous plaît pas.

    Le piège du renoncement.

    « Je ne sais pas ce que je veux, tout m’est égal ». Certaines personnes sont victimes du manque de volonté : pour elles, avoir de l’initiative, agir et choisir s’avère difficile et problématique.

    Généralement ce sont des personnes sensibles au jugement des autres, manquant d’estime de soi et qui expriment difficilement leurs goûts ou leurs penchants.

    Les symptômes en sont :

    • La dépression.
    • La fatigue chronique.
    • Les problèmes sexuels.

    Lorsque ces signaux d’alarme se déclenchent, ils nous avisent que nous vivons repliés sur nous-mêmes, sans nous montrer, et que notre énergie vitale tend à s’appauvrir.

    Comment reconnaître la bonne volonté ?


    En chacun d’entre nous il existe une volonté réalisatrice qui nous pousse à nous convertir en ce que nous sommes. Cette force qui opère sans difficulté est l’authentique volonté.

    Lorsqu’elle s’exprime, nous avons la sensation que nous sommes à l’endroit et au moment appropriés : les situations se résolvent presque par l’art de la magie, rapidement et en toute fluidité.

    Plus notre état de conscience est libre, plus puissante est cette force y plus elle nous fournit l’énergie pour suivre notre chemin.

    Alors, comment pouvez-vous l’identifier ?

    • Elle n’obéit pas à l’habitude : elle est créatrice, spontanée et apporte parfois des solutions surprenantes et très simples.
    • Elle n’est pas conservatrice, ni prudente. Elle suit des sentiers insolites qui apportent des solutions nouvelles.
    • Elle provoque des coïncidences significatives, en apparence dues au hasard.
    • Elle nous fait sentir légers, énergiques, comme touchés par un état de grâce.
    • Elle produit des petits « miracles » physiques, comme perdre l’envie de fumer soudainement.

    La bonne volonté possède une fonction de régularisation globale qui restaure l’équilibre et libère des mauvaises habitudes.

    Pour découvrir si vous avez une volonté réalisatrice ou si vous marchez dans la mauvaise direction, il faut écouter votre cœur et analyser votre comportement dans les situations où cette volonté est nécessaire. Les sensations correspondent-elles aux caractéristiques citées ci-dessus ? En sont-elles très éloignées ?

    Quelques conseils pour développer sa force de volonté

    Partant du principe que développer votre force volonté dépend de votre situation actuelle (que je ne connais pas) je resterai sur des notions fondamentales mais générales. C’est à vous d’avoir le minimum de volonté si vous souhaitez vous améliorer en réfléchissant et en appliquant les principes qui suivent :

    • La force de volonté est aussi une habitude. Vous pouvez donc la développer. Pour changer des habitudes il faut d’abord être convaincu de la nécessité du changement et avancer progressivement. C’est la somme de tous vos pas qui fait que vous avancez sur le chemin que vous avez choisi.
    • Améliorez votre désir, la source de la force de volonté. Sachez ce que vous voulez vraiment. Pratiquez la visualisation: imaginez que votre objectif est déjà atteint et ressentez-en les bénéfices. Cela va renforcer votre envie de parvenir à vos fins.
    • Améliorer votre confiance en vous. C’est vous qui devez décidez, pas les autres à votre place. Vous en êtes capable.
    • Entretenez ou développer votre forme physique et intellectuelle. La force de votre volonté se renforce avec votre énergie, elle est elle-même énergie.
    • Soyez positif. « Vouloir, c’est pouvoir » bien sûr mais ne pas vouloir c’est à coup sûr dresser une barrière infranchissable devant soi !

    Brisez vos limites, faites sauter les barrières de vos contraintes, mobilisez votre volonté, exigez la liberté comme un droit, soyez ce que vous voulez être. Découvrez ce que vous aimeriez faire et faites tout votre possible pour y parvenir. »
    – Richard Bach

    N’oubliez pas, si vous désirez ardemment une chose, vous avez en vous le potentiel pour développer la force de volonté nécessaire à sa réalisation.

    5 réponses à “Comment améliorer sa force de volonté”

    • Puce says:

      La volonté étant une force, pourquoi ce pléonasme « force de volonté » ? Pourquoi ne pas parler plutôt de la puissance, ou de la fermeté, de notre volonté ? On pourrait aussi l’employer avec l’adjectif forte (volonté), mais force de volonté, ça me gêne.

    • Hana says:

      Effectivement , si on pense trop à tous nos problèmes . On est déprime et nous mime peu a
      peu. Prendre et s’occuper cas par cas de nos petits ou grands problèmes à notre rithme . Le
      courage de nous bouster a nous motiver et avancer dans le temps .

    • EMMANUEL MILANDU says:

      Ce qui est dit reste vrai. On peut aussi ajouter que la décision ou la résolution, le choix de l’option que l’on juge utile pour sa vie reste un facteur très déterminent dans la vie. Le fait de décider de pouvoir atteindre un objectif donné est élèment capital pour améliorer sa volonté. « Qui veut peut  » dit l’adage.

    • karine says:

      Voici quelques ingrédients à mon avis pour bichonner notre volonté

      1) comme tu l’a dit, un objectif clair, précis = un cap, une direction

      2) Un cap définit selon nos besoins, nos désirs, nos envies ! et non ceux des autres ! Se poser la question : en quoi est ce important pour moi cet objectif ?

      3) Des alliés : qui, quoi pour nous aider dans les moments difficiles

      4) Prévoir obstacles, contraintes pour mieux les gérer
      et qu’ils ne fassent pas capituler notre force de volonté

      5) Mettre en avant mes points forts pour réaliser mes objectifs…et me former à ce qu’il me manque

      6) imaginer le succès et laissez venir en nous les émotions…elles peuvent nous transcender , booster !

      Merci pour cet article qui décortique bien les ressorts de la volonté..
      Karine

    Laisser un commentaire