Vous êtes ici : Accueil > Objectifs > Développez votre volonté pour réussir

Les rubriques
Derniers commentaires
    • Mike Hunt: Get pranked
    • Unknown: Je pense que si tu veux avoir du succes, vous devez avoir d’ambition.
    • Chew Kok: Hay Hay!!!
    • richard quirion: J’ai 69 ans. J’ai eu tord 68 ans, car ma conscience ayant évolué, je pense différemment...
    • Youte Jean Woodly: Merçi beaucoup maintenant je sais comment et pourquoi se faire des amies.
    • Mankundu Cornélio: Après avoir lu avec intérêt les oppinions et les conseils données relativament a ceux qui ont...
    • Jorge: La flexibilité c’est vraiment le truc! Je souvent la exercite trop!
    • MARION: En fait, c’est une technique… pour avoir toujours raison. On n’avance pas, là.
  • Citation du jour

    " L'homme qui ne se contente pas de peu ne sera jamais content de rien. "

    Epicure

    Inscrivez-vous

    et vous recevrez gratuitement cet ebook contenant plus de 60 pages de conseils pratiques pour mieux profiter de la vie.

    Recueil des articles 2009

    Développez votre volonté pour réussir

    Développez votre volonté

    Développez votre volonté

    Vous vous êtes promis d’arrêter de fumer, de commencer une activité physique pour retrouver la forme ou bien d’étudier une langue étrangère… et rien. Parce que les intentions sont faciles mais les réalisations sont difficiles. Surtout  si votre force de volonté n’est pas à la hauteur de vos ambitions.

    Bonne nouvelle: la volonté n’est pas un don inné mais une capacité que nous portons tous en nous et qui peut être développée.


    Une étude de l’Université McMaster de Toronto révèle les mécanismes de la force de volonté: il ne s’agit pas d’une ressource infinie que nous portons en nous mais au contraire elle s’épuise progressivement tout au long de notre journée. Il existe donc des phases de récupération au cours desquelles nous rechargeons les batteries. Mais surtout, comme un muscle, la volonté peut être entrainée et développée.

    Nous commençons chaque jour avec une certaine quantité  de force de volonté dans laquelle nous puisons pour réaliser nos tâches quotidiennes. En fin de journée il arrive qu’il n’en reste plus suffisamment pour arriver à décider de passer un moment à la salle de gym, par exemple, ou  d’ouvrir ce livre que nous nous sommes promis de lire. Il est étonnant de constater que nous rencontrons des difficultés à prendre une telle  décision qui serait pourtant bénéfique à notre équilibre physique ou mental. Notre volonté est réduite au minimum.

    En fait la volonté est un mélange de détermination à poursuivre un objectif, de concentration et d’autocontrôle. C’est comme un moteur qui nous permet de passer de la phase de planification à la phase de réalisation de nos buts. Une force motrice qui permet de déclencher nos actions pour réussir ce que nous voulons vraiment dans la vie. Cette force est propre à chaque individu. La différence provient des influences sociales que nous subissons au cours de notre enfance principalement.

    La force de volonté diminue chaque fois que notre organisme est soumis à des activités intellectuelles ou physiques fatigantes. Lorsque le niveau devient trop bas, apparaissent des signaux d’alarmes semblables à ceux du stress: fatigue, maux de tête, irritabilité. Dans ce cas c’est grâce au repos et à la relaxation que nous pouvons reconstituer des réserves. Savoir marquer un arrêt dans ses activités pour repartir ensuite d’un meilleur pied n’est jamais du temps de perdu.

    Mais le signe le plus commun du manque de volonté est la procrastination, le fait de reporter à plus tard les actions et les décisions au lieu de les réaliser tout de suite.

    La volonté dépend beaucoup du plaisir que nous prenons à réaliser nos tâches. Il est plus facile d’accomplir quelque chose que l’on aime faire, qui nous intéresse, plutôt que l’inverse. Nous disposons de plus de force de volonté en début de journée, c’est donc le bon moment pour faire ce qui nous rebute le plus et garder les tâches plus agréables, qui nécessitent moins d’effort, pour plus tard. Certains préfèrent alterner ces tâches : d’abord une tâche plus ou moins désagréable (l’effort) suivie d’une autre agréable (une forme de récompense) et ainsi de suite.

    Il est aussi important de ne pas tomber dans la routine. Il ne faut pas hésiter à se lancer dans de nouvelles activités ou à se proposer de nouveaux challenges. Tout ce qui est nouveau renforce notre intérêt et donc notre volonté. Si par exemple vous n’aimez pas courir dans la nature, essayez de le faire en salle, sur un tapis roulant, ou bien pratiquez une autre activité comme la natation.

    Pour réussir à maintenir active notre volonté il faut développer notre constance, notre capacité à ne pas renoncer. Pour cela il faut définir clairement quels sont les résultats que nous voulons obtenir de nos actions et faire le point régulièrement pour suivre notre progression. L’obtention de résultats intermédiaires concrets nous aide à poursuivre nos efforts vers le but final.

    Fixez-vous des objectifs journaliers et récompensez-vous lorsqu’ils sont atteints. Même le week-end ! Cela renforcera votre force de volonté, votre motivation et votre confiance en vous. La réussite sera alors au rendez-vous.

    9 réponses à “Développez votre volonté pour réussir”

    • Rémi says:

      Selon mes sources, la force de volonté est une expression qui signifie: assurance d’une personne.
      En voici quelques synonymes:
      maîtrise de soi, sang-froid, volonté, aplomb (figuré)
      Le mot volonté, seul, est la faculté de déterminer librement ses actes en fonction de motifs rationnels ; le pouvoir de faire ou de ne pas faire quelque chose.(Larousse)
      Si pour vous le mot volonté suffit à exprimer une force, tant mieux pour vous! Merci pour le commentaire et meilleurs voeux pour la nouvelle année…

    • karine says:

      Quand tu dis, il est important de ne pas tomber dans la routine…

      Ca me fait penser à ce que dit P Leroux dans certaines de ces conférences :
      c’est quand la dernière fois que vous avez fait quelque chose pour la 1ere fois ?
      C’est quand la dernière fois que vous avez osé ?
      C’est quand la dernière fois que vous êtes sorti de votre zone de confort ?

      Merci pour cet article…
      A bientôt
      Karine

    • Helene says:

      Bonsoir Rémi,

      Après une bonne nuit de sommeil et pourvu que le soleil soit de la partie, l’énergie, la volonté est au rendez-vous avec l’impression de pouvoir changer le monde.

      « la volonté n’est pas un don inné mais une capacité que nous portons tous en nous et qui peut être développée ».

      Je suis bien d’accord sur ce point, la volonté se travaille et encore faut’il avoir la motivation, un but, un objectif.

      La volonté baisse en même temps que notre énergie, en fin de journée difficile de résister à nos éventuelles habitudes comme de s’affaler dans le canapé devant la télé et grignoter par paresse. Ce n’est pas mon activité principale du soir. Même en bout d’énergie le soir je trouve la volonté d’allumer mon ordinateur et de travailler à mon blog.

      J’ai de mauvaises habitudes comme tout le monde que la volonté n’arrive pas à enlever(bon oui je procrastine parfois), sans doute que je n’y travaille pas assez.Par contre la volonté d’arriver a quelque chose sur la blogosphère, cette volonté là est musclée.

      Votre article est intéressant et je vais mettre votre lien sur le bien modeste article que je viens d’écrire sur ce même thème.

      Au plaisir,

      Hélène

    • Mounéissa says:

      Rémi ! Merci de me donner la réponse à la question que je me suis longtemps posée : la volonté, qu’est-ce que c’est? Comment faire pour la développer ? J’avais le sentiment d’être ridicule en voulant connaître le fonctionnent cet état d’esprit. Merci de me réconforter avec cet écrit.

    • Philippe says:

      Merci Rémy!

    Laisser un commentaire