Vous êtes ici : Accueil > Compétences > Gestion du Temps > Dire non pour gérer son temps et son stress

Les rubriques
Derniers commentaires
    • richard quirion: J’ai 69 ans. J’ai eu tord 68 ans, car ma conscience ayant évolué, je pense différemment...
    • Youte Jean Woodly: Merçi beaucoup maintenant je sais comment et pourquoi se faire des amies.
    • Mankundu Cornélio: Après avoir lu avec intérêt les oppinions et les conseils données relativament a ceux qui ont...
    • Jorge: La flexibilité c’est vraiment le truc! Je souvent la exercite trop!
    • MARION: En fait, c’est une technique… pour avoir toujours raison. On n’avance pas, là.
    • ANANOU Félicité: J’aime bien vos articles. Ils sont d’une aide importante. Merci.
    • Delahaye: Bonjour, Un sujet très intéressant sur lequel on pourrait débattre ! 🙂 Pour ma part j’ai des grosses...
    • Martyknight: Super utile surtout pour des sujets de rédaction en français
  • Citation du jour

    " Quand tout est pur et clair dans votre esprit, personne ne peut vous créer d'obstacles. "

    Thubten Yeshe (1935-1984) - moine bouddiste tibétain

    Inscrivez-vous

    et vous recevrez gratuitement cet ebook contenant plus de 60 pages de conseils pratiques pour mieux profiter de la vie.

    Recueil des articles 2009

    Dire non pour gérer son temps et son stress

    Dire non pour gérer son temps

    Dire non pour gérer son temps

    Améliorer votre gestion du temps n’est pas seulement une affaire d’organisation personnelle. Il faut aussi savoir gérer les facteurs externes qui grignotent peu à peu votre temps à longueur de journée. Pour cela il peut être utile de savoir dire non lorsque l’on vous demande de réaliser une tâche supplémentaire.

    Mais comment faut-il s’y prendre pour que cela ne se retourne pas contre vous?


    Le premier point à prendre en compte et que vous ne pouvez dire non que si cela est réellement justifié car vous allez devoir présenter des arguments et expliquer vos priorités actuelles.

    En général vous avez déjà une charge de travail trop importante et ajouter une nouvelle tâche vous empêchera de mener à bien les travaux en cours ou de réaliser correctement cette nouvelle tâche. Vous avez des délais à respecter impérativement. Vous n’êtes pas la personne la plus compétente pour cette tâche, etc.

    Puisque vous avez un motif valable, exprimez-le clairement. Restez calme et soyez sûr de vous. Utilisez un ton posé. Vous aussi vous avez des responsabilités et des droits.

    Ne tournez pas autour du pot en essayant de faire comprendre au demandeur qu’il serait mieux si… Non. Annoncez clairement les arguments qui justifient votre refus.

    N´hésitez pas à exprimer votre sentiment sur le refus. Que vous êtes désolé, que vous comprenez la déception de l’autre, que ce n’est pas facile pour vous de prendre une telle décision …

    Soyez positif. Expliquez qu’en refusant cette nouvelle tâche, votre travail actuel sera mieux fait et que vous pourrez respecter les délais sur lesquels vous vous êtes engagé, par exemple.

    Si possible, proposez une solution pour que la tâche demandée soit réalisée par quelqu’un que vous estimez compétent, donnez des pistes sur comment vous vous y prendriez, si vous aviez le temps, où trouver des informations sur le sujet, …

    Un tel comportement est tout à fait professionnel. Il vous permettra de renforcer votre auto-estime, de provoquer le respect de votre hiérarchie et de vos collègues de travail. En plus il aura des effets bénéfiques sur votre niveau de stress. Tout à y gagner donc.

    N’oubliez pas:

    • Vous pouvez dire non si cela est justifiable,
    • Motivez votre refus clairement et calmement,
    • Restez positif et aidez à trouver une autre solution.

    2 réponses à “Dire non pour gérer son temps et son stress”

    • Brelière says:

      Le meilleur moyen d’éviter le stress serait de reconnaître qu’il n’est pas bon pour la santé physique et morale, et d’essayer ainsi de le dévaloriser dans une société qui croit que « si je stresse, je travaille bien ». Là aussi, l’aspect humain, de confort, de respect, et d’efficacité serait grandement récompensé. Par des résultats, des sourires, moins de trou à la sécu, plus d’entraide. Bref, là où nous avons faux, c’est dans notre vision des choses, des personnes, et des priorités. Je crois que plus nous sommes bien, à notre rythme, calme, plus nous sommes bénéfiquement productifs.

    • Mounéissa says:

      Bon et juste. Rien à ajouter.

    Laisser un commentaire