Vous êtes ici : Accueil > Compétences > Parler > Prendre la parole en public avec plus d’assurance

Les rubriques
Derniers commentaires
    • richard quirion: J’ai 69 ans. J’ai eu tord 68 ans, car ma conscience ayant évolué, je pense différemment...
    • Youte Jean Woodly: Merçi beaucoup maintenant je sais comment et pourquoi se faire des amies.
    • Mankundu Cornélio: Après avoir lu avec intérêt les oppinions et les conseils données relativament a ceux qui ont...
    • Jorge: La flexibilité c’est vraiment le truc! Je souvent la exercite trop!
    • MARION: En fait, c’est une technique… pour avoir toujours raison. On n’avance pas, là.
    • ANANOU Félicité: J’aime bien vos articles. Ils sont d’une aide importante. Merci.
    • Delahaye: Bonjour, Un sujet très intéressant sur lequel on pourrait débattre ! 🙂 Pour ma part j’ai des grosses...
    • Martyknight: Super utile surtout pour des sujets de rédaction en français
  • Citation du jour

    " Le meilleur moyen de se préparer à atteindre un objectif, c’est de s’imaginer qu’on l’a déjà atteint. "

    Dominique Glocheux - Extrait du La boss génération

    Inscrivez-vous

    et vous recevrez gratuitement cet ebook contenant plus de 60 pages de conseils pratiques pour mieux profiter de la vie.

    Recueil des articles 2009

    Prendre la parole en public avec plus d’assurance

    Prendre la parole en public

    Prendre la parole en public

    Présenter un projet, faire un discours pour le départ d’un collègue ou tout simplement intervenir dans une réunion de travail sont des situations parfois difficiles à affronter.
    Les raisons de cette difficulté sont généralement le manque de confiance en soi, la peur d’être mal compris et surtout d’être jugé par les autres.
    Pourtant il est possible de vous en sortir honorablement et pourquoi pas avec les applaudissements de l’auditoire si vous suivez les quelques conseils qui suivent.


    Tout d’abord sachez pourquoi vous allez intervenir. Réfléchissez au but de votre exposé et posez-vous des questions. S’agit-il de transmettre des connaissances, lesquelles? De convaincre votre auditoire de l’intérêt d’un nouveau projet, dans quel but? De donner votre avis pour ou contre un sujet précis, quels arguments? Et surtout quels bénéfices vos auditeurs vont-ils en tirer? A partir de ces informations vous devriez être capable de définir les idées clés et l’ossature de votre discours. Cela doit aussi vous convaincre de l’intérêt de votre intervention et donc vous donner la confiance dont vous avez peut-être besoin.

    Soyez sincère. Parlez de ce que vous connaissez et n’exprimez que des idées dont vous êtes convaincu. Si vous avez des doutes, dites-le. Expliquez le pourquoi de votre position dans un esprit constructif. Soyez positif, exprimez ce que vous voulez et non pas ce que vous ne voulez pas.

    Utilisez des faits pour renforcer vos propos. Les exemples, les chiffres, les preuves vont vous aider à construire votre crédibilité et ainsi à convaincre votre auditoire. Vous devez éviter les généralités car, par définition, elles sont plutôt vagues et donc faciles à réfuter voire à retourner contre vous et vous mettre dans l’embarras en cas de contestation.

    Structurez votre discours, c’est à dire suivez un plan organisé. C’est le travail de préparation indispensable … si vous avez le temps! En fait établir un plan peut se réduire à jeter quelques idées clés sur un papier. Ce qui compte c’est de suivre un cheminement, pas forcément logique d’ailleurs, qui part du problème pour arriver à la solution en passant par trois points clés avec des arguments justifiés. Plus facile à dire qu’à faire, je vous l’accorde, alors entrainez-vous! Prenez un sujet qui vous intéresse, définissez vous un auditoire, un but et écrivez un plan. Lancez-vous, vous verrez les idées vont venir.

    Enfin, mettez-y de l’émotion. N’hésitez pas dire ce que vous ressentez au moment où vous parlez. C’est l’un des secrets pour conquérir un public. Vous n’êtes pas une machine à exposer des faits mais un être bien vivant avec sa propre personnalité et ses propres sentiments.

    Pour vous faire applaudir, n’oubliez pas:

    • soyez convaincu du but et de l’intérêt de votre discours,
    • soyez sincère, constructif, appuyez vous sur des faits,
    • ayez un plan même s’il est réduit au minimum,
    • soyez positif et mettez-y de l’émotion.

    2 réponses à “Prendre la parole en public avec plus d’assurance”

    • allison says:

      Mon probléme est toujours le même(mon coeur commence a battre trés rapidement,mes jambes tremblent,mes mains tremblent,ma voix aussi).Et je voudrais pouvoir un jour surmonter cela car j’ai envie de chanter(eglise),je sent que j’ai une jolie voix plein des gens me l’ont deja dit mais le hic ce que j’ai peur dechanter devant autant des gens.

    • Mounéissa says:

      Un jour, jétais allée rendre visite à un couple (ami à mon époux). Ce jour là, Madame recevait ses amies de fac. Je fus très surprise de trouver du monde. Plus encore quant elles m’ont demandé mon intervention sur un sujet auquel je ne m’attendais pas du tout. J’étais toute retournée. la gêne de se retrouver parmi des inconnues. Pire elles disaient que je suis leur aînée. Panique. Je tremblais et transpirait. Comment faire ? HOUNN!!! Un petit sourire, Mounéisa, refroidit ton coeur, sois calme, retourne leur la question et prends ton temps. Parle leur de ton cas sans te désigner. C’est comme cela je me suis tirée d’affaire.

    Laisser un commentaire