- Objectif-Gagner.Com - https://www.objectif-gagner.com -

Préparez-vous aux discours improvisés

Le discours improvisé

Avec la fin de l’année, les occasions de prendre la parole se multiplient: pot avant les congés, réunion de famille, dîner avec des clients ou des collègues. Et bien sûr on va vous demander de prononcer quelques mots, avec ou sans micro. Y êtes-vous préparé?


Voici quelques conseils pour ne pas être pris au dépourvu. Ils sont simples et si vous prenez la peine d’y réfléchir un petit instant … le succès est assuré!

Vous serez d’accord avec moi que ce genre d’invitation ne peut se refuser. Il faut donc avoir quelque chose à dire. Pensez aux personnes à qui vous allez vous diriger et essayez de deviner ce qu’elles attendent de votre intervention: des remerciements, du réconfort, de la motivation, votre opinion sur une situation, un bilan du travail réalisé, une occasion de se détendre ou une blague tout simplement.

Commencez par remercier l’opportunité qui vous est offerte cela fera déjà passer un peu d’émotion et détendra l’atmosphère, si nécessaire. Si tout le monde ne vous connaît pas, n’oubliez de vous présenter!

Donnez-vous comme objectif d’arriver à faire sourire, ou rire, vos auditeurs dans les premières minutes. Si vous y parvenez, ils seront acquis et le discours pourra prendre une tournure plus détendue et donc plus sympathique.

Parlez de vous un peu et parlez d’eux beaucoup, ça fait toujours plaisir et ils se souviendront de ce discours. Parlez de choses concrètes, recherchez des anecdotes survenues récemment, dirigez-vous aux protagonistes présents et faites-les applaudir. Pour cela, le moment venu, commencez à taper dans vos mains, les autres suivront!

Si vous avez vraiment peu de choses à dire, alors faites participer l’auditoire: posez une question, à tous ou à une personne en particulier et développez ensuite selon la réponse reçue. Même si cela vous semble drôle, évitez de ridiculiser quelqu’un en public. Certains vont rire mais la personne mise en cause pourrait se vexer. En tout cas elle se souviendra effectivement de vous mais probablement pas comme vous le souhaitez!

Trop de participation risque cependant de se terminer en brouhaha, il ne faut donc pas en abuser et rester maître de la situation. N’hésitez pas à élever le ton de la voix pour reprendre le dessus.

Vous devez absolument terminer votre intervention par une conclusion. Plus elle sera ressenti comme sincère et plus elle provoquera d’applaudissements.

Ce sera le remerciement chaleureux de votre auditoire à votre brillante prestation.

En guise de conclusion, voici une citation de Confucius sur la prise de parole.

« Il faut se garder de trois fautes: parler sans y être invité, ce qui est impertinence; ne pas parler quand on y est invité, ce qui est dissimulation; parler sans observer les réactions de l’autre, ce qui est aveuglement. »

À méditer.