Vous êtes ici : Accueil > Relations > Savoir écouter pour mieux comprendre

Les rubriques
Derniers commentaires
    • Aurélien: Merci de nous faire part de vos arguments, et de faire partie du web 😉
    • Wendy: Bonjour, sa va faire 1 moi que je déprime suite a un déménagement et le fait d’avoir repris les études...
    • madjid: Merci énormément 🙂 c’est a partir de la que en constate la puissance de la pensé positif
    • Chibrus Octavus: FAUX !
    • Dianne: Après vos commentaires je trouve que pas mal de personnes ont le même problème que moi je vais rester skochée...
    • Katarina: Bonjour, Moi qui ai ce travers (mes parents ne m’écoutaient pas, me donnaient souvent tort) de...
    • Susie Q: Enfin un optimiste en voie de réintégration , lol …bravo
    • Susie Q: Mais non …. un Clown n’est pas triste , il est Chef d’orchestre de la Vie et c’est...
  • Citation du jour

    " Rien ne sert d'aimer nos richesses puisque nous ne les emporterons pas avec nous. Nous sommes nés sans bagages et nous mourrons sans. "

    Proverbe chinois

    Inscrivez-vous

    et vous recevrez gratuitement cet ebook contenant plus de 60 pages de conseils pratiques pour mieux profiter de la vie.

    Recueil des articles 2009

    Savoir écouter pour mieux comprendre

    Savoir écouter pour mieux comprendre

    L'importance d'écouter

    Certaines personnes semblent comprendre les autres avec beaucoup de facilité, elles sont capables de se mettre à leur place, de détecter très rapidement leurs problèmes ou leurs besoins  et de leur venir en aide.

    L’une des caractéristiques principales de ces personnes est de savoir écouter leur interlocuteur.

    Est-ce un don ou une faculté qui peut s’apprendre?

    L’empathie

    Lorsqu’une personne vous aborde dans la rue pour vous demander un renseignement, une adresse particulière par exemple, si la réponse ne vous vient pas à l’esprit immédiatement, que faites-vous? Normalement vous lui posez quelques questions afin de mieux comprendre quel est son besoin précis et pouvoir y répondre dans la mesure du possible.

    Vous n’envoyez pas cette personne où vous le voulez, vous, mais bien où elle souhaite aller, elle.

    En faisant cela vous pratiquez un processus empathique: vous vous intéressez à la personne, vous la questionnez pour comprendre son problème et bien sûr vous écoutez ses réponses afin de pouvoir l’aider.

    Être empathique consiste à maintenir une attitude ouverte vis à vis des autres, à oublier nos propres préjugés et nos réactions égocentriques afin d’écouter l’autre et de le comprendre tant au niveau intellectuel qu’émotionnel.

    Une précision: contrairement à ce que croient beaucoup de gens, l’empathie est différente de la sympathie. Dans la sympathie, vous partagez les émotions de l’autre, vous ressentez les mêmes sentiments: avoir un fou rire avec quelqu’un par exemple. Dans le cas de l’empathie vous comprenez qu’une personne soit triste ou malheureuse mais vous, vous n’êtes ni triste ni malheureux, vous savez, vous comprenez, c’est tout.

    Savoir écouter


    Le processus d’écoute est fondamental pour arriver à comprendre ce qui se passe dans la tête d’un interlocuteur, quelles sont ses préoccupations, ses intérêts, etc.

    Votre faculté d’écoute peut se développer et s’améliorer. Dans la vente, par exemple, on l’appelle l’écoute active et elle fait partie des techniques que doit apprendre et pratiquer tout bon commercial.

    Voici quelques conseils pour pratiquer une bonne écoute dans la vie courante et en tirer le maximum de bénéfices.

    • intéressez-vous réellement à votre interlocuteur. Pendant la phase d’écoute il faut oublier qui vous êtes. Oubliez vos a priori. Il faut avoir l’esprit ouvert à des sensibilités différentes aux vôtres.
    • créez un climat de compréhension. Vous devez être disponible, prêter attention, considération et intérêt à la personne qui parle. Lui faire comprendre que vous êtes tout ouïe, selon l’expression consacrée.
    • n’interrompez pas celui qui s’exprime. Ni pour orienter la conversation, ni pour exprimer votre accord ou votre désaccord, ni même pour dire que vous ressentez les mêmes choses que lui. Savoir écouter c’est … savoir se taire!
    • soyez sincère. Lorsque c’est à votre tour de parler, laissez paraître vos émotions. Donnez un avis sincère. Dans le cas contraire la conversation n’aurait  plus de sens.
    • posez des questions. Non seulement pour en savoir plus mais aussi pour confirmer que vous avez bien compris ce qui a été dit.
    • Pensez à l’autre personne. La véritable empathie est de vouloir savoir comment l’autre se sent réellement.

    L’attention silencieuse est un cadeau qui nous permet à nous de comprendre et à l’autre personne de se sentir comprise.

    14 réponses à “Savoir écouter pour mieux comprendre”

    • Ecouter est tres important

    • Rémi says:

      Bonne question Muss.
      Cela mérite plus qu’un simple commentaire.
      Je vais donc plancher sur ce thème dans un prochain article.

    • Muus says:

      quelle est la diféreance entra savoire ecouter , vouloire ecouter et pouvoire ecouter ?

    • Muus says:

      quelle est la diférence entre savoire ecouter ,vouloire ecouter et pouvoire ecouter

    • Lorraine D. says:

      Il est très agréable d’être face à une personne qui sait écouter. j’ai une amie qui sait faire. j’apprends moi aussi, je pratique.C’est une belle découverte.tout le reste contraire est frustrant, désespérant. Savoir écouter évite bien des conflits interpersonnes. A bon écouteur,salut

    • Yoann Romano says:

      Salut Rémi,

      C’est un principe fondamental de la communication : il faut s’intéresser à l’autre pour mieux le comprendre et pour qu’il s’intéresse à son tour à nous-même.

      Bon rappel !
      Yoann

    • nafissa says:

      j’enseigne la com interpersonnelle et l’écoute active est un élément important que je fais découvrir par des exercices pratiques . la question que je pose « que faut-il pour bien écouter? LA Réponse évidemment est « se taire! n’ont pas une seule bouche mais deux oreilles!

    • nafissa says:

      j’ensigne la com interpersonnelle et l’écoute active est un élément de cet enseignement, pour découvrir l’importance de l’écoute ,je le fais avec des exercices.
      la question que je pose est « que faut-il pour bien écouter? LA R2PONSE EST BIEN 2VIDEMMENT « se taire » nous avons aussi une seule bouche mais de oreilles pourquoi!

    • Rémi says:

      Merci pour vos commentaires.
      Cela paraît simple mais en fait l’écoute demande de s’effacer face à son interlocuteur, d’où la difficulté pour certains qui croient qu’il faut absolument s’exprimer pour exister…
      En tout cas dans la vente, le commercial qui n’est pas capable d’appliquer l’écoute active a peu de chance de détecter les besoins du prospect et donc de lui apporter une solution avec ses produits.
      Pour les professionnels … voir la méthode SPIN.

    • Florent OUENADIO says:

      Pourquoi cette qualité si importante dans toute relation humaine ou plutôt dans toute conversation, fait-elle défaut pour la plus part des gens?

    • docG says:

      Oui ce sont de bons conseils.
      Peut-être un autre?
      Ecoutez VRAIMENT vos interlocuteurs au téléphone.
      En effet, quand on pratique des conversations de face-à-face, nous sommes parasités par beaucoup de signaux divers (notamment visuels) de la personne et de son environnement. Alors qu’au téléphone, nous pouvons nous concentrer seulement sur la voix de notre interlocuteur, mais aussi les silences qui souvent en disent aussi long que les paroles
      Quand j’ai débuté le coaching, je coachais en face-à-face, puis je me suis mis au téléphone.
      Et je crois avoir vraiment développé mon écoute active.

      Merci pour votre écoute…

    • Philippe says:

      J’ai un ami qui pratique à merveille l’écoute active.
      Parfois il écoute dans le seul but de laisser l’autre s’exprimer.
      Il ne donne pas ensuite son avis. Il pense que son interlocuteur a seulement besoin de s’exprimer, pas de recevoir des conseils. Il ne veut pas donner son avis afin que l’autre se sente soulagé d’avoir parlé et que les réponses à ses interrogations lui vienne d’elles-mêmes au moment opportun. Il pense que si la personne pose clairement ses questions elle trouvera des réponses parfaitement adaptées à ses besoins. Mon ami aide seulement la personne à exprimer ce qu’elle ressent et à formuler ses questions.
      Qu’en pensez-vous?

    • Barea Odette says:

      Ces conseils sont excellents, suivez les et vous serez appréciés et recherchés.

      Odette

    Laisser un commentaire